Colin Duncan ’ s Art Project au profit de Rahoy Hills Reserve de la Scottish Wildlife Trust.

Sur une période de six mois que j’ai créé des peintures à base de temps que j’ai passé à la Scottish Wildlife Trust (SWT) Rasiah Hills Reserve à Morvern, les Highlands de l’ouest de l’Écosse.

Rasiah Hills Reserve a certains des dernières restants chênaies natives et la forêt pluviale tempérée en Ecosse et sa géologie de basalte est l’habitat d’espèces rares de hautes herbes et Alpines de l’Arctique.

L’organisation de SWT s’efforcent de protéger et de gérer la réserve et s’efforcent de conserver son statut de conservation. Toutefois, en raison de la poursuite aux limites de financement et entourant les activités de gestion de terrain commercial la réserve vient en plus des pressions qui risquent d’impacter sur l’équilibre délicat de son écologie.

À présent important domaine recherche et entretien des infrastructures de protection de la réserve est effectué par le gardien de la réserve. Ce travail est essentiel pour permettre de rétablir les espèces, se régénérer naturellement et s’épanouir.

Si poste le mot du gardien était retirée, qui pourrait être probablement avec un déficit de financement, puis il s’avérerait préjudiciable à l’état de la réserve et pourrait entraîner un reclassement défavorable de l’état de conservation de la réserve.

Rasiah Hills reserve est un endroit extraordinaire et, dans la partie, un vrai signifiant de ce qui a été perdu depuis une grande partie du désert écossais. À dessiner et à peindre, il, a été un privilège et les peintures qui en résultent sont loin d’être représentatif mais sont en réponse directe à être là, marche et me plonger dans son paysage unique.

En présentant ce travail, j’espère que pour aider à sensibiliser davantage aux efforts de la SWT et pour mettre en évidence l’importance de la position d’un mot du gardien suite à la réserve. Un pourcentage de toute vente de peinture réalisés est reversé à SWT pour aider à financer leur travaux réalisés dans cette belle partie de l’Écosse.

Colin Duncan